Quel est le moyen de transport le plus innovant ?

En termes de vitesse, les avions à décollage et atterrissage verticaux électriques (eVTOL) et les véhicules autonomes figurent tous parmi les moyens de transport les plus innovants. Ces concepts sont extrêmement excitants et vont sans aucun doute révolutionner la façon dont nous nous déplaçons dans le monde. Mais lequel est le plus innovant ? Voici quelques exemples :

La robotique du dernier kilomètre

Il existe plusieurs façons d’améliorer l’efficacité des livraisons du dernier kilomètre. L’utilisation d’un système de livraison conjoint camion-robot vous permettra d’améliorer l’efficacité des livraisons de 30 %. Les robots peuvent être placés dans des zones encombrées ou des goulots d’étranglement temporaires. Cela peut vous aider à éviter les accidents de la route et à améliorer l’efficacité des livraisons. En outre, les robots ne peuvent servir qu’un ou deux clients à la fois. L’expérience client s’en trouve considérablement améliorée.

Le scénario de déploiement le plus idéal serait une petite zone avec une forte densité de trafic et une configuration dense de clients. Dans une telle situation, un robot pourrait économiser 20 % des coûts de main-d’œuvre. Cependant, les robots sont également difficiles à manœuvrer dans les zones urbaines très fréquentées, ce qui pose de nombreux problèmes. Par exemple, des piétons peuvent se trouver sur le chemin du robot, il est donc important pour le robot d’éviter les collisions avec les personnes.

Trains Maglev

EMS signifie « suspension électromagnétique ». Les trains Maglev sont suspendus dans un milieu semblable à l’air grâce à des aimants permanents situés de part et d’autre du train. Les aimants latéraux s’attirent mutuellement, de sorte que le véhicule est capable de glisser le long de la voie sans toucher les rails. Cette technologie permet également au train d’être immobile tout en lévitant. Pour cette raison, il s’agit d’un moyen de transport plus rapide et plus économe en énergie que les autres méthodes conventionnelles.

Alors que les trains conventionnels consomment beaucoup de carburant, le Maglev est neutre en carbone et génère très peu de pollution atmosphérique. Il est extrêmement silencieux et ne subit aucune friction, ce qui permet aux passagers de voyager en douceur. En outre, les trains ne nécessitent pas de tunnels et ne nivellent pas le paysage. Ils constituent donc le moyen de transport le plus efficace sur le plan énergétique. Les trains Maglev sont également beaucoup plus silencieux que la plupart des moyens de transport. Le train se déplace à une vitesse de 300 mph, il ne constitue donc pas un obstacle aux autres modes de transport.

Avions à décollage et atterrissage verticaux électriques (eVTOL)

Parmi les nombreux moyens de transport nouveaux et innovants, les eVTOL s’avèrent être les plus prometteurs. Les trois principales sociétés de crédit-bail mondiales ont déjà signé des accords pour l’achat de 500 eVTOL d’une valeur pouvant atteindre 2 milliards de dollars. Virgin Atlantic, une grande compagnie aérienne, a signé une option pour acheter jusqu’à 1 000 de ces appareils, ce qui porte la valeur totale de la commande à 4 milliards de dollars.

Si les fabricants et les développeurs d’avions VTOL traditionnels s’inquiètent du fait que les avions eVTOL pourraient perturber le marché, d’autres industries ont connu des perturbations importantes. Par exemple, de nouveaux entrants ont perturbé l’industrie automobile en utilisant l’électrification et les capacités autonomes. Même les services de covoiturage ont été réinventés par des entreprises technologiques. Le marché des avions eVTOL devrait connaître une croissance importante à l’avenir, certaines entreprises envisageant de lancer des services dès 2022.

L’avion électrique à décollage et atterrissage vertical va révolutionner le secteur du transport aérien. Qu’il s’agisse de minuscules aéronefs sans pilote ou de gros jets commerciaux, les eVTOL seront indépendants de la piste et utilisent une nouvelle forme de propulsion. Les moteurs électriques simplifieront le système de propulsion, ce qui se traduira par une baisse des coûts, une fiabilité mécanique et un impact réduit sur l’environnement. En outre, les eVTOLs réduisent le besoin de pistes d’atterrissage et la pollution sonore.

Avions autonomes

Aujourd’hui, des véhicules autonomes sont testés dans le monde entier, et ce n’est pas étonnant : les avions délaissent les opérateurs humains au profit de machines capables de voler toutes seules. Aurora Flight Sciences, une entreprise aérospatiale californienne, a récemment présenté un hélicoptère militaire entièrement autonome. L’appareil utilise des capteurs de caméra avancés et la technologie LIDAR embarquée pour détecter les objets et déterminer leur distance, puis choisir de manière autonome l’itinéraire le plus efficace pour atteindre sa destination. Avec de telles avancées dans la technologie des avions autonomes, la concurrence s’intensifie dans ce domaine en pleine émergence. De nombreuses entreprises chinoises et américaines investissent désormais massivement dans cette technologie.

Le trafic aérien ne cessant de croître, le besoin de pilotes augmente et les avions autonomes sont appelés à jouer un rôle important dans les systèmes de transport de masse à l’avenir. Au début de cette année, la société aérospatiale Airbus a effectué un vol d’essai d’un prototype d’avion électrique autonome appelé Vahana. Il a passé 53 secondes dans les airs avant de s’écraser, mais la société a pour objectif de développer une flotte d’avions de ce type et de les positionner sur les toits des grandes villes. Des taxis aériens entièrement opérationnels pourraient être disponibles d’ici quelques années.